Micro-entreprise : une attractivité qui ne faiblit pas !

Par Paul LASBARRERES-CANDAU - 09/08/2019

La micro-entreprise est le statut le plus dynamique en France, et bat chaque année des records en matière de création ! Sa souplesse et sa flexibilité sont les causes de son attractivité auprès de nombreux entrepreneurs !

Le millésime 2018 fut mémorable pour les micro-entreprises, car les chiffres de création ont tout simplement explosé ! Plus de 66 500 immatriculations ont été enregistrées en douze mois, un record à l’échelle nationale !

Il s’agit du statut le plus dynamique de France, en raison notamment des récentes évolutions législatives entrées en vigueur depuis le 1erjanvier 2018. Elles ont permis de doubler le montant du chiffre d’affaires permettant de bénéficier du statut micro-entrepreneur, facilitant ainsi son essor.

Mais ce n’est pas tout ! Les micro-entreprises bénéficient aussi d’un régime social et fiscal simplifié, et d’une totale souplesse dans leur organisation quotidienne. C’est la raison pour laquelle de nombreux salariés choisissent ce statut pour exercer une activité complémentaire, ou pour lancer un projet !

Découvrons ensemble toutes les raisons pour lesquelles l’attractivité de la micro-entreprise ne faiblit pas !

Sommaire :

1. Micro-entreprise : une attractivité au sommet !

2. Quels sont les avantages de la micro-entreprise ?

3. Comment devenir micro-entrepreneur ?

Micro-entrepreneur : optez pour la domiciliation commerciale avec SeDomicilier.fr

Micro-entreprise : une attractivité au sommet !

Comme nous l’avons rappelé précédemment, jamais le nombre de micro-entreprises créées n’avait été aussi élevé ! En Île-de-France, plus de 50% des immatriculations sont des micro-entreprises en 2018 !

Les activités spécialisées, scientifiques et techniques représentent à elles seules 18% parmi créations totales

Parmi eux, on trouve de nombreux consultants aux entreprises, spécialistes en planification, stratégie marketing, ou en réduction des coûts. Les activités commerciales ont augmenté de plus de 9%, et en particulier les vendeurs à distance, ou les intermédiaires.

Le transport et l’entreposage représentent également 10% des créations, avec un dynamisme marqué autour des activités de poste et courrier.

Parmi les régions les plus dynamiques, l’ïle-de-France tire son épingle du jeu avec une augmentation du nombre d’immatriculations de 19% ! 53% des microentrepreneurs la choisissent pour domicilier leur entreprise. La Guyane a également marqué une augmentation du nombre de créations de 35%, la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur et la Normandie affichent une croissance de 19%.

Quels sont les avantages de la micro-entreprise ?

La micro-entreprise bénéficie de formalités très largement allégées au moment de sa création, et tout au long de sa vie.

Pour obtenir votre immatriculation, il suffit de remplir un seul formulaire en ligne !

Une inscription au "Registre du commerce et des sociétés" est nécessaire pour les commerçants. Quant aux artisans, ils doivent figurer au "Répertoire des métiers". Seule une copie de votre pièce d’identité doit être jointe au dossier.

Le calcul des charges sociales se résume à l’application d’un pourcentage au montant de votre chiffre d’affaires avant déduction.

Vous serez imposé à hauteur de 12,8% pour une activité de vente de marchandises et fournitures d’hébergement ; 22% pour la location d’habitation meublée, prestation de services, professions libérales relevant du RSI et de la CIPAV ; 6% pour les locations de logements meublés de tourisme.

Il suffit ensuite de reporter vos revenus annuels dans votre déclaration d’Impôt sur le Revenu.

Le bénéfice imposable se calcule en appliquant un abattement forfaitaire sur votre chiffre d’affaires, à hauteur de :

  • 71% pour les activités d’achat-revente, fourniture de logement, vente à consommer sur place
  • 50% pour les prestations de service commerciales
  • 34% pour les prestations de service non commerciales (activités libérales par exemple)

Comment devenir micro-entrepreneur ?

Pour devenir micro-entrepreneur, rien de plus simple : il suffit de vous rendre sur les plateformes officielles de l’Etat www.lautoentrepreneur.fr ou guichet-entreprises.fr.

Votre déclaration de début d’activité tient en un seul formulaire à remplir en ligne, et il suffit de renseigner les informations suivantes :

  • L’adresse de domiciliation de votre activité
  • Les coordonnées de l’associé unique
  • Le choix de l’organisme conventionné pour l’assurance maladie ainsi que la déclaration des droits
  • La préférence en faveur du versement libératoire de l’impôt sur le revenu

Il est nécessaire d’anticiper un délai compris entre 4 et 6 semaines pour recevoir votre numéro SIRET, transmis par voie postale au siège social de votre entreprise. Le statut de micro-entrepreneur est adapté à de multiples projets.

Pour en bénéficier, il est indispensable de ne pas excéder 170 000 € de chiffre d’affaires annuel pour les activités de commerce et de fourniture de logement ; et 70 000 € pour les prestations de service et les professions libérales relevant des BNC ou des BIC.

Nombreux sont les entrepreneurs séduits par ce statut

Dernier atout (et non des moindres) : sa création est entièrement gratuite !

Domiciliez votre micro-entreprise en ligne en moins de 5 minutes !
Je me domicilie