Le rédacteur web est un lien indispensable entre une entreprise et ses clients. Son métier au quotidien consiste à rédiger du contenu écrit destiné à être diffusé en ligne auprès des internautes.

Il peut s’agir de l’actualisation du site internet, d’arguments de vente, de pages promotionnelles, d’annuaires de produits, de fournisseurs, de livres blancs, ou d’articles de blog. Ses écrits publiés en ligne doivent permettre au consommateur d’en savoir davantage sur ses produits, son fonctionnement et le détail de son offre commerciale.

Aussi, le rédacteur web appuie la stratégie SEO de l’entreprise.  Elle permet d’optimiser votre référencement naturel, en utilisant des mots-clés percutants pour améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche dans les moteurs de recherche.

De nombreux rédacteurs web travaillent désormais en freelance. Alors, pourquoi pas vous ?

Tout savoir pour devenir rédacteur web indépendant !

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir rédacteur web ?

Le métier de rédacteur web ne nécessite aucun diplôme spécifique pour être exercé. En revanche, il est nécessaire de prouver certaines qualités afin de convaincre vos clients. Parmi elles, une maîtrise sans faille de l’orthographe. La qualité de votre syntaxe, de vos connaissances grammaticales, orthographiques et lexicales sont des sujets clés à maîtriser.

Aussi, il est important de disposer d’une certaine connaissance du marché et du secteur d’activité dans lesquels votre entreprise se situe. Rédiger un article technique sur un sujet relatif à une industrie précise ne s’improvise pas, et nécessite une solide culture générale. La curiosité est également une qualité valorisée dans ce métier.

Il est recommandé de savoir jongler entre les différentes missions, pour le compte d’entreprises se situant dans différents secteurs. Le rédacteur web peut intervenir pour pour soigner votre nom de domaine, actualiser votre site internet, produire du contenu, des liens entrants, etc. L’humilité doit faire partie de son métier, car il faut souvent accepter de voir le contenu publié sous un autre nom que le sien.

Enfin, il doit posséder des notions de stratégie d’optimisation du référencement naturel (SEO) pour comprendre et mettre en œuvre les objectifs de son client.

Comment lancer concrètement votre activité ?

La première étape du lancement de votre entreprise consiste à choisir votre propre statut juridique. La grande majorité des rédacteurs web exercent sous le statut micro-entrepreneur.

Pour créer votre statut, rien de plus simple : il suffit de vous rendre sur les plateformes officielles de l’Etat www.lautoentrepreneur.fr ou guichet-entreprises.fr. Votre déclaration de début d’activité tient en un seul formulaire à remplir en ligne, et il suffit de renseigner les informations suivantes :

  • L’adresse de domiciliation de votre activité
  • Les coordonnées de l’associé unique
  • Le choix de l’organisme conventionné pour l’assurance maladie ainsi que la déclaration des droits
  • La préférence en faveur du versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Il est nécessaire d’anticiper un délai compris entre 4 et 6 semaines pour recevoir votre numéro SIRET, transmis par voie postale au siège social de votre entreprise.

Le régime micro entrepreneur est particulièrement simple à créer, à gérer et à dissoudre. Pour en bénéficier, il est indispensable de ne pas excéder 170 000 € de chiffre d’affaires annuel pour les activités de commerce et de fourniture de logement ; et 70 000 € pour les prestations de service et les professions libérales relevant des BNC ou des BIC.

Autrement, il est possible d’opter pour d’autres statuts tels que l’EIRL, l’EURL ou la SASU par exemple.

Pourquoi choisir la domiciliation d’entreprise ?

Pour un rédacteur web indépendant, le choix du siège social constitue la première décision à prendre lors de la création de son entreprise. Son importance est capitale, car il détermine sa nationalité, son pays d’imposition mais également les autorités compétentes en cas de litige.

Celui-ci permet de bénéficier de plusieurs avantages clés :

Afficher une adresse de domiciliation prestigieuse

Grâce aux sociétés de domiciliation, vous pouvez dissocier votre siège social et votre véritable lieu de travail. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un vaste panel d’adresses prestigieuses pour susciter la confiance de toutes vos parties prenantes. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux, en fonction de l’image que vous souhaitez véhiculer de votre entreprise.

Alléger votre quotidien et gagner du temps en externalisant les tâches à faible valeur ajoutée

Les sociétés de domiciliation proposent de nombreux services destinés à externaliser les missions chronophages et à faible valeur ajoutée : gestion quotidienne du courrier, standard téléphonique, assistance juridique, administrative, location de salles de réunions, etc. Ils peuvent être choisis à la carte en fonction des besoins et du budget de l’entreprise. Ainsi, vous ne payez que ce que vous utilisez vraiment !

Réduire votre imposition à la CFE

Enfin, la domiciliation d’entreprise vous permet de diminuer votre imposition ! Le lieu de domiciliation de l’entreprise et le coefficient foncier sont des éléments pris en compte dans le calcul de la CFE (Contribution Foncière des Entreprises). Certaines villes situées en Zone d’Aide à l’Investissement des PME, en Zone Franche Urbaine (ZFU) ou dans un Bassin d’Emploi à Redynamiser (BER) sont intégralement exonérées de CFE.

Réussir dans le milieu de la rédaction web nécessite d’être un fin connaisseur de nombreuses entreprises et des sujets sur lesquels elles travaillent. La multiplication des rédacteurs web oblige chacun à se spécialiser sur plusieurs thématiques : immobilier, industrie, services, e-commerce, mode, gaming, etc.

Ainsi, vous réduisez votre champ d’action, mais vous vous concentrez sur des clients potentiels vraiment intéressés par votre travail. Il n’y a plus qu’à commencer votre prospection, en commençant à interroger votre propre réseau !