Par défaut vous pouvez faire appel à un expert-comptable pour demander le suivi de la comptabilité de votre entreprise ainsi que pour la préparation de votre bilan.

L’expert-comptable peut également être votre partenaire indispensable pour la reprise ou la création de votre future entreprise. Par son expérience du monde de l’entreprise et de la fiscalité il vous guidera afin de faire les bons choix avant de vous lancer.

En effet, de nombreuses notions juridiques, comptables et fiscales sont à maitriser et l’avis d’un expert-comptable peut s’avérer plus que nécessaire pour un créateur d’entreprise.

Tour d'horizon de ses différents champs d'actions.

Grâce à son expérience, l'expert-comptable vous guide dans les démarches de création d'entreprise

Choisir la forme juridique adaptée et les bonnes options fiscales

Dans un premier temps, l’expert-comptable vous aide dans le choix de la forme juridique à adopter : entreprise individuelle, EIRL, SARL, EURL, SAS, SASU, SA, SNC, etc. Chaque forme présente ses avantages et inconvénients en fonction de différents critères (importance d’activité, limitation de la responsabilité…).

Il prendra aussi en compte votre situation personnelle et familiale afin de déterminer la forme la plus adaptée à votre situation.

Dans un second temps l’expert-comptable vous expliquera quel statut social du dirigeant adopter.

Vous avez principalement le choix entre le régime des salariés ou le régime des travailleurs non salarié (TNS).

Cette information permet de déboucher sur une optimisation de la situation de l’entrepreneur à la fois sur le plan du niveau des charges sociales (maladie, retraite, prévoyance) que sur le plan fiscal (rémunération ou dividendes).

Etablir les comptes prévisionnels et le business prévisionnel

Au moment de la création, vous aurez surement besoin d’établir des comptes prévisionnels, souvent sur 3 ans. La banque peut vous en demander avant d’ouvrir votre compte bancaire professionnel ou pour le présenter à vos associés.

L’expert-comptable peut tout à fait vous aider à l’élaboration de ces documents.

La vision professionnelle et globale de l’expert-comptable permet de chiffrer le plus justement possible les besoins de l’entreprise, de les financer et de les traduire correctement dans un logiciel dédié aux prévisionnels.

Dans un premier temps, l’expert-comptable établit des prévisionnels de trésorerie et de résultat, atout essentiel pour le porteur de projet. Il va permettre de structurer le projet en vérifiant la viabilité et l’équilibre financier de la future entreprise sur plusieurs années.

Notamment il sera judicieux d’intégrer la possibilité de se verser un salaire, quels seront le niveau des dépenses et le poids de la fiscalité sur le bénéfice dégagé.

L’expert-comptable procède ensuite aux recherches des différentes aides éventuelles dont peut bénéficier le chef d’entreprise (prêts bancaires, ACRE, continuité de l’ARE).

Préparer le dossier d’immatriculation au greffe

Une fois le projet validé, l’expert-comptable vous aidera à accomplir les différentes formalités de création d’entreprise de la rédaction des statuts jusqu’à l’immatriculation de votre société.

Une fois votre Kbis obtenu, il pourra vous accompagner sur le suivi comptable et fiscal de votre activité en toute sécurité.