Les erreurs à éviter lors de la creation entreprise France

La création d'une entreprise ou d'une micro-entreprise en France implique des démarches administratives précises et de prendre des décisions stratégiques. Découvrez comment créer une entreprise en évitant les erreurs pouvant impacter votre nouvelle activité professionnelle dè
Pièges et astuces
Temps de lecture: 9min
Domiciliation + création d’entreprise
Kbis rapide et 100% en ligne
Créer mon entreprise

Erreur n°1 : Ne pas prendre au sérieux les étapes administratives pour la création d'une société en France

Pour créer son entreprise en France métropolitaine ou dans les départements et régions d'outre-mer (DROM), il importe de suivre plusieurs étapes essentielles.

Choisir la forme juridique de sa société

Un projet de création d'entreprise passe par la sélection de la forme juridique de la société. Il en existe plusieurs :

  • EURL : Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée
  • SARL : Société à responsabilité limitée
  • SASU : Société par actions simplifiée unipersonnelle
  • SAS : Société par actions simplifiée
  • SA : Société anonyme
  • SCI : Société civile immobilière

Pour la création d'une micro-entreprise, les étapes suivantes ne s'appliquent pas. Un micro-entrepreneur bénéficie de formalités de création simplifiées en se rendant directement sur le site du Guichet unique. Les étapes suivantes de création ne concernent donc pas une personne souhaitant créer sa micro-entreprise.

La rédaction des statuts

La rédaction des statuts est la première étape pour créer son entreprise. Les statuts encadrent le fonctionnement et l'organisation structurelle de votre société : désignation du dirigeant et du gérant, modalités de vote lors de l'Assemblée générale, répartition des parts sociales, etc. Les formalités de rédaction des statuts varient en fonction de la forme juridique retenue.

Déposer le capital social

L'étape suivante consiste à déposer le capital social de votre société. Le capital social se constitue des apports numéraires de votre entreprise. Une banque ou un notaire reçoit votre dépôt de capital et vous remet une attestation.

Réaliser une publication dans un Journal d'annonces légales

Créer une entreprise implique réaliser une publication dans un Journal d'annonces légales (JAL). Il est obligatoire de choisir un journal dépendant du département où votre entreprise est créée. Une attestation de parution est émise.

Déposer le dossier au greffe

La dernière étape administrative pour créer son entreprise consiste à déposer le dossier auprès du Guichet unique pour les entreprises. La formalité s'effectue en ligne depuis le 1er janvier 2023 et non plus au niveau du greffe du tribunal de commerce.

En amont des formalités administratives, les entrepreneurs doivent prendre en compte certains éléments pour la construction de leur projet de création d'entreprise.

Erreur n°2 : Mal préparer votre projet de création d'entreprise

La réalisation d'une étude de marché est nécessaire pour mesurer les critères de réussite et de développement de votre future entreprise. Elle permet d'identifier vos clients cibles, vos concurrents potentiels et de définir les contours de votre zone de chalandise.

Pour obtenir des financements de la part d'une banque ou des aides à la création d'entreprise, les entrepreneurs sont dans l'obligation de créer un business plan. Il éclaire les parties prenantes sur la viabilité de votre projet de création ou de reprise d'entreprise. Il aborde plusieurs thématiques : marketing, financier, commercial, humain.

Le prévisionnel financier dresse une estimation des résultats financiers sur les trois premières années d'exercice comptable de votre entreprise. Il met en évidence la viabilité et la potentielle rentabilité de votre projet d'entreprise.

Ces trois documents doivent être conçus avec soin. Il est recommandé de recourir à l' expérience d'un expert-comptable pour vous accompagner dans la création de ces documents, essentiels pour convaincre vos futurs investisseurs et associés.

Erreur n°3 : Ne pas se renseigner à propos des aides à la création d'entreprise

Quel que soit votre profil, vous pouvez peut-être profiter de certaines aides à la création d'entreprise. Les entrepreneurs ne bénéficient pas tous d'un budget conséquent pour démarrer leur activité commerciale. Des demandes d'aides sont envisageables pour accompagner votre lancement d'activité, même en auto-entreprise. Sous certaines conditions, vous pouvez disposer des aides suivantes :

  • L'ACRE, pour les demandeurs d'emploi (18-26 ans), permet de disposer d'un accompagnement initial et d'une exonération partielle des charges sociales.
  • Le NACRE accompagne l'entrepreneur du montage au démarrage de son projet de création d'entreprise.
  • L'ARE offre un support financier aux demandeurs d'emploi, grâce au maintien partiel de leurs allocations chômage.

Des établissements bancaires proposent des prêts à taux préférentiels pour les entrepreneurs souhaitant lancer leur activité. N'hésitez pas à présenter votre projet à plusieurs banques pour connaître les orientations de chacune.

Erreur n°4 : Négliger la communication

La communication est une stratégie incontournable pour attirer vos futurs clients et les fidéliser dans le temps. Les entrepreneurs démarrant une nouvelle activité ne disposent pas nécessairement d'un budget communication conséquent. Il est néanmoins recommandé d'opter pour des techniques de marketing digital abordables mais efficaces lors du lancement de votre entreprise :

  • Créer un site Internet optimisé pour les moteurs de recherche (SEO : Search Engine Optimization) ;
  • Créer votre fiche d'établissement sur Google ;
  • Créer une campagne publicitaire sur Google (SEA : Search Engine Advertising) ;
  • Elaborer une stratégie de présence sur les réseaux sociaux (SMO : Search Engine Optimization)

Créer une entreprise implique d'effectuer un travail de préparation pour présenter la viabilité de votre projet dans le temps et convaincre vos investisseurs et vos éventuels futurs associés. Le savoir-faire ne suffit pas, il est important de solliciter des conseils d'experts susceptibles de bien vous accompagner grâce à leurs compétences.

Erreur n°5 : Négliger la domiciliation de votre entreprise

Une autre erreur courante lors de la création d'une entreprise est de négliger l'importance de la domiciliation de l'entreprise.
La domiciliation est l'adresse officielle de votre société, utilisée pour les correspondances administratives, fiscales et juridiques. Une domiciliation soigneusement choisie peut offrir de nombreux avantages stratégiques.

Pourquoi la domiciliation est-elle cruciale ?
La domiciliation d'une entreprise joue un rôle clé dans son image et sa crédibilité.
Une adresse prestigieuse dans un quartier d'affaires peut renforcer la perception de votre entreprise auprès des clients, partenaires et investisseurs.
De plus, une bonne domiciliation peut offrir des services supplémentaires tels que la gestion du courrier, des salles de réunion, et des services de secrétariat.

Les risques d'une mauvaise domiciliation
Négliger cette étape peut entraîner des complications administratives et fiscales.
Par exemple, une domiciliation dans une zone inappropriée pourrait limiter votre accès à certains marchés ou à des aides financières locales.
De plus, des erreurs dans la domiciliation peuvent compliquer les démarches administratives et nuire à la réputation de votre entreprise.

Protection de la vie privée
Un autre aspect crucial de la domiciliation est la protection de la vie privée du dirigeant.
En utilisant une adresse de domiciliation professionnelle, le dirigeant peut éviter d'utiliser son adresse personnelle, ce qui protège sa vie privée et évite de mêler vie professionnelle et vie personnelle.
Cela est particulièrement important pour éviter que des clients ou partenaires ne se présentent à son domicile privé.

Choisir une adresse de domiciliation avec sedomicilier.fr
Pour éviter ces écueils, il est judicieux de choisir son adresse de domiciliation d'entreprise avec un service professionnel comme sedomicilier.fr.
Ce service vous permet de sélectionner une adresse prestigieuse adaptée à vos besoins tout en bénéficiant de services additionnels pour faciliter la gestion quotidienne de votre entreprise.
En outre, cela assure une séparation claire entre votre domicile personnel et l'adresse de votre entreprise, renforçant ainsi la protection de votre vie privée.

En conclusion, ne pas prendre au sérieux la domiciliation de votre entreprise peut nuire à son développement. Pour maximiser vos chances de succès, veillez à choisir une adresse stratégique avec sedomicilier.fr, vous assurant ainsi une base solide pour la croissance de votre activité tout en protégeant votre vie privée.

Rédigé par notre expert La rédaction
le 18 juin 2024
 Retourner à l'accueil

Questions fréquentes

Quelles sont les erreurs courantes lorsqu'on crée une entreprise ?
Picto croix
Les erreurs courantes lors de la création d'une entreprise sont les suivantes : Manquer de rigueur et d'accompagnement dans l'accomplissement des formalités administratives / Ne pas recourir aux compétences d'un expert-comptable dans la constitution des documents financiers du projet / Sous-estimer la communication lors du lancement de sa nouvelle activité.
Combien coûte la création d'une entreprise ?
Picto croix
Le coût de création d'une entreprise dépend du statut juridique retenu par l'entrepreneur. Les frais de création peuvent inclure : La rédaction des statuts par SeDomicilier : à partir de 60€ HT / La publication dans un journal d'annonces légales (JAL) : de 120 à 230€ HT / Les frais d'immatriculation : de 60 à 300€ HT.
Quels sont les risques en lien avec la création d'une entreprise ?
Picto croix
Les risques inhérents à une mauvaise préparation dans la création d'une entreprise peuvent être multiples. Voici une liste non exhaustive : Sous-estimer ses besoins de trésorerie / Sélectionner un statut juridique inapproprié / Ne pas choisir les bons partenaires commerciaux. / Effectuer un mauvais recrutement / Ne pas opter pour les bonnes protections en termes d'assurance et de protection médicale.

Articles similaires

la domiciliation d'une SELARL en quelques clics

Créer une entreprise

Temps de lecture: 12 min

Créer une SELARL : le guide complet 
Levée de fonds pour création d'entreprise

Créer une entreprise

Temps de lecture: 8 min

Comment obtenir et réussir une levée de fonds ?