Les agents commerciaux indépendants négocient et concluent des contrats pour le compte d’une entreprise. Ce sont des mandataires qui utilisent leurs connaissances techniques et relationnelles au service de la négociation des meilleures conditions pour leurs clients. Leur objectif est de vendre des produits ou des prestations de service à des tiers.

Pour les entreprises, il est possible d’internaliser cette compétence, ce qui représente un coût fixe non négligeable. Pour davantage de souplesse et de flexibilité, elles préfèrent souvent employer des agents commerciaux indépendants.

En France, ils sont présents dans tous les secteurs d’activité, à l’exception de la banque, de l’assurance, de la publicité et du voyage. Les agents commerciaux indépendants les plus répandus exercent dans le secteur immobilier. De nombreux anciens salariés ou jeunes diplômés font le choix de tenter l’aventure entrepreneuriale. Vous souhaitez les rejoindre ?

Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour lancer votre activité dans les meilleures conditions !

La domiciliation de votre activité d'agent commercial peut participer à sa réussite !

Comment devenir agent commercial ?

La profession n’est pas encadrée par l’État, et aucun diplôme officiel n’est nécessaire. En revanche, il est très utile d’afficher une formation de qualité, afin de convaincre vos prospects.

Parmi les formations les plus répandues, un BTS « Relation client », un DUT « Techniques de commercialisation », une Licence ou un Master d’École de Commerce sont plébiscitées.

Dans certains secteurs d’activité bien précis, il n’est pas rare que l’entreprise exige que son représentant possède une formation spécifique (industrie pharmaceutique, immobilier, chimie, industrie, etc.) Aussi, un bon agent commercial doit être disponible, réactif, habile en négociation, et convaincant !

Comment choisir votre statut juridique ?

Pour devenir agent commercial indépendant, il est possible de créer une microentreprise. Le statut micro-entrepreneur est particulièrement simple à créer, à gérer et à dissoudre.

Vos cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires brut réalisé.

Ce dernier est plafonné à 176 200€ pour les activités d’achat-revente et 72 500€ s’il s’agit de prestations de service.

Autrement, il est possible de créer une société unipersonnelle :

Quelles sont les démarches administratives à accomplir ?

Pour devenir microentrepreneur, rien de plus simple : il suffit de vous rendre sur les plateformes officielles de l’État www.lautoentrepreneur.fr ou guichet-entreprises.fr. Votre déclaration de début d’activité tient en un seul formulaire à remplir en ligne, et il suffit de renseigner les informations suivantes :

  • L’adresse de domiciliation de votre activité
  • Les coordonnées de l’associé unique
  • Le choix de l’organisme conventionné pour l’assurance maladie ainsi que la déclaration des droits
  • La préférence en faveur du versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Pour une société, vous devrez impérativement rédiger vos statuts.

Ils doivent comporter toutes les mentions obligatoires prévues par la loi, ainsi que toutes les autres mentions nécessaires pour lui permettre de fonctionner correctement.

Ensuite, publiez une annonce légale de votre société dans un journal d’annonce agrée. Pour immatriculer votre société, vous devrez vous rendre auprès de votre CFE (Centre de Formalités des Entreprises) et déposer votre dossier complet. S’il est accepté, vous recevrez ensuite votre registre Kbis, ainsi que votre numéro de SIREN et SIRET.

Comment étendre votre réseau de contacts et de clients ?

Un représentant commercial doit inspirer la confiance de ses clients. Pour cela, il doit afficher une image soignée sur le web. Soyez présent en ligne, en référençant votre activité sur les bases de données professionnelles généralistes et spécifiques (Pages Jaunes, Google My Business, etc.) Selon votre secteur d’intervention, il est possible de vous faire connaître auprès de réseaux spécialisés.

LinkedIn représente un réseau social privilégié pour les agents commerciaux. Enfin, créez une page officielle sur les réseaux sociaux afin de faire connaître votre actualité et l’évolution de vos services ! Elle doit inspirer confiance et légitimité.

Enfin, un élément précieux est trop souvent négligé dans la perspective de faciliter le succès de votre projet : recourir aux services d’une société de domiciliation.

Une société de domiciliation propose des services de domiciliation juridique à des personnes physiques ou morales. Agréée par la préfecture dont elle dépend, elle fournit à ses clients un siège social ainsi qu'une adresse postale, commerciale et administrative.

Choisir votre domicile personnel vous oblige à diffuser l’adresse de votre logement en ligne, et met en péril votre vie privée. Il s’agit également d’une solution plus économique que la location d’un local commercial. Elle vous permettra aussi d’améliorer votre référencement local SEO sur les moteurs de recherche, grâce aux mots clés propres à votre siège social !

Enfin, il est possible de réduire votre imposition en choisissant une commune faiblement imposée à la CFE (Contribution Foncière des Entreprises).

Grâce à SeDomicilier, obtenez votre attestation de domiciliation en moins de 5 minutes, au cours d’un processus 100% en ligne. En plus, tous vos services sont ensuite disponibles dans un bureau virtuel personnalisé et sécurisé !