Le e-commerce a le vent en poupe : le chiffre d’affaires des ventes en ligne continue à enregistrer des progressions à 2 chiffres. Le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires a été atteint en 2019, soit une progression de près de 15% par rapport à l’année précédente. Près de 40 millions de français ont déjà fait un achat sur internet.

Cette tendance concerne les commerçants dans tous les secteurs d’activité, et quelle que soit leur taille. Créer un canal de vente supplémentaire est une composante essentielle pour optimiser leurs capacités de production, et améliorer leurs performances. Vous souhaitez également en profiter ?

Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour créer et gérer votre propre boutique en ligne !

Les meilleures pratiques à adopter pour lancer votre boutique en ligne !

Quelles sont les étapes à suivre pour créer votre boutique en ligne ?

Créer votre boutique en ligne nécessite une démarche rigoureuse et méthodique. Dans un premier temps, étudiez l’intérêt commercial de cette opportunité en répondant aux questions suivantes : ma clientèle cible achète-t-elle en ligne ? Serait-elle intéressée par ce nouveau mode d’achat ? Est-ce un meilleur moyen pour attirer davantage de clients ?

Si la réponse est positive, il est temps de bâtir votre étude de marché. Dans un premier temps, il convient de vous focaliser sur votre marché au sens large (évolution du chiffre d’affaires des boutiques en ligne similaires, les concepts à succès, les conditions d’exercice de la profession, le panier moyen par client, etc.) Dans un deuxième temps, il est nécessaire de vous focaliser sur la structure de l’offre et la demande en ligne concernant les commerces proposant des produits similaires, et avec une politique de prix identique.

Il est ensuite l’heure de bâtir votre business plan. Ce document précieux doit être structuré comme suit :

  • Une présentation brève et concise de votre projet
  • Une présentation de votre marché
  • La mise en évidence de l’adéquation entre votre offre et votre marché
  • L’exposition de votre stratégie commerciale et d’acquisition client
  • La présentation de vos états financiers prévisionnels, pour convaincre vos partenaires de la viabilité de votre projet.

Quel statut juridique choisir pour créer votre boutique en ligne ?

Pour créer votre boutique en ligne, plusieurs statuts juridiques sont envisageables :

  • L’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée). Comme son nom l’indique, l’entrepreneur n’est responsable qu’à la hauteur du montant de ses apports en capital au sein de l’entreprise. Son patrimoine personnel est protégé en cas de mauvaises affaires, et ne peut être utilisé pour recouvrer une éventuelle créance
  • L’EURL (Entreprise universelle à responsabilité limitée). Elle cumule le même avantage que l’EIRL, mais son dirigeant est considéré comme travailleur indépendant. Il bénéficie d’un régime de protection sociale spécifique, moins performant que celui des salariés
  • La SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) est particulièrement souple. Son fonctionnement quotidien est fixé dans les statuts. Le Président de la SASU est rattaché au régime général de la sécurité sociale
  • Le statut micro-entrepreneur est particulièrement simple à créer, à gérer et à dissoudre. Vos cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires brut réalisé. Ce dernier est plafonné à 176 200€ pour les activités d’achat-revente et 72 500€ s’il s’agit de prestations de service.

Les démarches de création varient selon le type de statut choisi.

Comment optimiser la gestion de votre boutique en ligne ?

Le commerce est une histoire de confiance. Pour attirer de nouveaux clients, il est nécessaire de créer un environnement sûr, ergonomique et attractif. Attachez une importance capitale à l’ergonomie de votre site internet, et à la clarté de vos fiches produits.

Pensez mobile, en vous assurant que votre plateforme est « responsive ».

Créer le maximum d’interactions avec vos prospects afin de récolter leurs informations de contact, et générer du lead. Les leads désignent les personnes qui n’ont pas encore pris leur décision d’achat et qui s’intéressent à des produits et services particuliers. Pourquoi ne pas créer une newsletter par exemple ?

Aussi, la gestion des stocks en temps réel est une solution pour ne jamais afficher de rupture de stock. Il peut être opportun d’afficher le nombre d’exemplaires en stock par exemple, pour encourager certains internautes à passer commande.

Comment gagner en visibilité et faire connaître votre boutique en ligne ?

Boostez vos ventes grâce à une stratégie marketing SEO, en créant du contenu pour améliorer votre référencement naturel. Cela passe par la création d’un blog ou d’articles sur les tendances liées à votre secteur d’activité par exemple. L’apparition de mots-clés contribuera à faire apparaitre votre commerce au sommet des résultats de recherche.

Nous vous recommandons de vous rendre à des salons professionnels afin de distribuer votre carte de visite et vous faire connaître. Ne négligez pas votre présence sur les réseaux sociaux en soignant chacun de vos profils en ligne (Google MyBusiness, Pages Jaunes, Facebook, Instagram, etc.)

Utiliser tous ces outils productifs sont une solution utile pour gagner du temps, et optimiser vos performances. Tout au long de votre activité, il est nécessaire de toujours garder un œil sur l’évolution de vos activités grâce au suivi de plusieurs KPI : taux de conversion, leviers d’acquisition client, taux de service, etc. Alors, qu’attendez-vous pour franchir le pas ?