Le marché du ménage et du nettoyage a le vent en poupe ! La tendance à l’externalisation des missions à faible valeur ajoutée encourage de nombreuses entreprises à sous-traiter leurs opérations d’entretien, de ménage et de nettoyage. Il s’agit le plus souvent d’assurer la propreté des locaux, des ateliers, bureaux, entrepôts ou des espaces extérieurs.

Ce marché concerne tout aussi bien les particuliers, en quête de davantage de confort au quotidien. Ces prestations se recoupent avec celles destinées aux professionnels : l’entretien de l’habitat et de l’extérieur sont les principales missions sollicitées par les clients.

Vous souhaitez créer votre propre entreprise de nettoyage ?

N’attendez plus, et découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour vous lancer pas à pas !

Plusieurs leviers existent pour financer votre entreprise de nettoyage

Étape #1 : Définir votre concept et construire votre business plan

Pour créer votre propre entreprise de nettoyage, commencez par étudier l’intérêt de l’opportunité commerciale en répondant à la question : mon offre répond-elle à un besoin de marché précis ? Si oui, comment puis-je la détailler pour convaincre un maximum de clients ?

Pour le savoir, il est nécessaire de bâtir une étude de marché. Focalisez-vous sur votre marché au sens large (évolution du chiffre d’affaires des entreprises de nettoyage similaires, les concepts à succès, les conditions d’exercice de la profession, etc.)

Dans un deuxième temps, il est nécessaire de vous focaliser sur la structure de l’offre et la demande concernant les entreprises proposant des prestations similaires.

Il est ensuite l’heure de bâtir votre business plan. Ce document précieux doit être structuré comme suit :

  • Une présentation brève et concise de votre projet
  • Une présentation de votre marché
  • La mise en évidence de l’adéquation entre votre offre et votre marché
  • L’exposition de votre stratégie commerciale et d’acquisition client
  • La présentation de vos états financiers prévisionnels, pour convaincre vos partenaires de la viabilité de votre projet.

Étape #2 : Réunir les financements nécessaires

Plusieurs leviers existent pour financer votre entreprise. Les prestations de nettoyage nécessitent parfois d’acquérir du matériel spécialisé, mais peu onéreux. Cela limite vos investissements initiaux. En revanche, un véhicule est indispensable pour vous déplacer.

La première étape consiste à réunir les fonds nécessaires pour constituer le capital social de l’entreprise.

Le plus souvent, il s’agit d’une fraction de l’épargne du chef d’entreprise.

Vous pouvez également recourir à plusieurs formes de financements externes :

  • L’emprunt bancaire. En 2020, les entreprises bénéficient de taux historiquement bas, et se financent à moindre frais. Pour en savoir davantage, adressez-vous directement auprès de votre agence bancaire pour examiner leurs offres dédiées
  • Le « love money ». Il permet de lever des fonds auprès de vos proches, le plus souvent sous forme de dons, contre une part de capital de l’entreprise ou de cadeaux
  • Le « crowdfunding » (ou financement participatif). Il consiste en la récolte de fonds directement auprès d’investisseurs particuliers ou professionnels à travers une cagnotte en ligne, en contrepartie d’une rémunération financière ou en nature (produits offerts, réductions, etc.)
  • Les aides publiques de soutien aux créateurs d’entreprises. L’ACCRE permet de bénéficier d’une exonération de 50% de charges sociales pendant les 12 premiers mois. L’ARCE (« l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise ») permet d’accompagner les repreneurs financièrement en leur versant leurs allocations chômage sous forme de capital.

Étape #3 : Choisir votre statut juridique

Si vous souhaitez exercer seul, nous vous recommandons de choisir parmi les statuts juridiques suivants :

  • L’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée). Comme son nom l’indique, l’entrepreneur n’est responsable qu’à la hauteur du montant de ses apports en capital au sein de l’entreprise. Son patrimoine personnel est protégé en cas de mauvaises affaires, et ne peut être utilisé pour recouvrer une éventuelle créance
  • L’EURL (Entreprise universelle à responsabilité limitée). Elle cumule le même avantage que l’EIRL, mais son dirigeant est considéré comme travailleur indépendant. Il bénéficie d’un régime de protection sociale spécifique, moins performant que celui des salariés
  • La SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) est particulièrement souple. Son fonctionnement quotidien est fixé dans les statuts. Le Président de la SASU est rattaché au régime général de la sécurité sociale
  • Le statut micro-entrepreneur est particulièrement simple à créer, à gérer et à dissoudre. Vos cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires brut réalisé. Ce dernier est plafonné à 176 200€ pour les activités d’achat-revente et 72 500€ s’il s’agit de prestations de service.

Si vous souhaitez créer une société et intégrer un ou plusieurs associés, nous vous recommandons de privilégier :

  • La SARL : Dirigée par un gérant au quotidien et par une assemblée générale annuelle regroupant l’ensemble des associés, il faut être au moins 2 associés, et disposer d’un capital social minimum de 1€ pour la créer. La responsabilité des associés est limitée aux montants de leurs apports en capital au sein de la société. Les formalités administratives sont allégées, et vous avez la possibilité de choisir votre régime fiscal
  • La SAS : Un capital social minimum de 1€ est requis et il faut être au minimum deux associés pour la créer. Une SAS est dirigée par un Président qui peut être une personne physique ou morale. Elle dispose donc d’une organisation internet solide et d’une gouvernance simplifiée

Étape #4 : Développer votre présence en ligne et vous faire connaître

Vendre des prestations de ménage et de nettoyage nécessite d’être connu dans un périmètre géographique restreint autour de votre entreprise. Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs moyens :

  • En référençant votre entreprise dans tous les annuaires professionnels, bases de données en ligne et réseaux sociaux (Google MyBusiness, Pages Jaunes, Facebook, Instagram, etc.) et en insistant sur sa zone géographique d’intervention
  • En optimisant votre référencement naturel à l’échelle locale dans les différents moteurs de recherche. Cela passe par la création d’un blog ou d’articles sur les tendances liées à votre secteur d’activité et les besoins proches de chez vous par exemple. L’apparition de mots-clés contribuera à faire apparaitre votre commerce au sommet des résultats de recherche
  • Enfin, le bouche-à-oreille demeure un moyen très efficace pour acquérir de nouveaux clients et vous lancer

Enfin, un détail est trop souvent négligé dans la perspective de susciter la confiance de nombreux prospects : afficher une adresse de siège social valorisante. Pour se faire, rien de mieux qu’une société de domiciliation ! Vous pourrez :

  • Bénéficier d’une adresse prestigieuse située dans les meilleurs arrondissements de Paris ou des principales métropoles françaises
  • Alléger considérablement votre quotidien en bénéficiant d’un secrétariat téléphonique, de la gestion quotidienne de votre courrier, d’une assistance administrative et juridique, de la location de salles de réunion, etc.

Grâce à SeDomicilier, obtenez votre attestation de domiciliation en moins de 5 minutes, au cours d’un processus 100% en ligne. En plus, tous vos services sont ensuite disponibles dans un bureau virtuel personnalisé et sécurisé !