A la question « Qu’est-ce que le télétravail ? », la réponse la plus évidente en 2020 ne ressemble en rien à celle que nous aurions donnée en 2019. Il s’agit d’un mode d’organisation du travail consistant à exercer une activité en dehors des locaux officiels de la société. En d’autres termes, il s’agit de travailler ailleurs que dans votre bureau.

En novembre 2019, la DARES évaluait à 7,2 % le taux de salariés français qui pratiquaient le télétravail, dont une large part « occasionnellement ». À peine 6 mois plus tard, ils sont désormais plus de 30% ! Cette évolution très significative a été opérée grâce à la crise sanitaire du coronavirus.

Le confinement nous a projetés plusieurs années en avance dans une désinhibition totale face au digital ! Petites, moyennes et grandes entreprises y ont fréquemment recours, et vont inscrire durablement ce changement dans leur organisation.

Regardons ensemble ce que change le développement du télétravail pour les salariés et les indépendants.

Le télétravail a fait ses preuves durant la crise sanitaire de 2020, les salariés sont aussi efficaces que sur site.

Une organisation plus souple et un équilibre de vie mieux respecté

Selon les télétravailleurs, le premier atout est indéniablement l’indépendance au quotidien. Le télétravail permet d’organiser sa journée de manière plus libre, et d’économiser le temps passé dans les transports, ou entre plusieurs réunions.

Par le passé, une réunion d'une heure pouvait nécessiter un ou deux jours de déplacement, avec l'avion ou le train, le taxi, le passage par l'accueil, etc. Avec le télétravail, elle prend une heure. Aussi, cela permet aux salariés de mieux gérer leur temps de sommeil, en évitant les embouteillages matinaux (particulièrement dans les grandes villes).

Les télétravailleurs sont nombreux à évoquer une diminution du stress au quotidien. Il est plus simple de passer d’une réunion à une autre, ou de prendre une pause déjeuner au moment le plus opportun. Il permet aussi de mieux vous occuper de votre famille.

Durant le confinement, la production a moins diminué que la présence en entreprise et que le temps travaillé. En revanche, les données macroéconomiques indiquent que la diminution de l'activité économique est similaire à la part des salariés qui ont cessé le travail. Cela confirme qu’une bonne partie du temps quotidien passé en entreprise n'est pas productif.

Existe-t-il vraiment « un » télétravail ?

Contrairement aux idées reçues, tous les télétravailleurs n’exercent pas depuis leur domicile. En effet, certains décident aussi de travailler depuis des espaces de travail collaboratifs. Bien souvent, les digital nomads investissent les espaces de co-working dans les villes où ils se rendent. Cette solution est plébiscitée par les travailleurs indépendants souhaitant ne pas travailler à domicile.

Aussi, certains salariés ou entrepreneurs ont décidé de travailler en freelance à l’étranger, depuis leur domicile ou un lieu partagé.

Quelles sont les bonnes pratiques pour réussir à travailler à distance ?

Le télétravail prive également les salariés de nombreuses interactions du quotidien. Certains échanges fortuits et spontanés se déroulent autour de la machine à café, lors de la pause déjeuner, et sont des solutions face à la désorganisation et au manque de hiérarchisation de certaines entreprises.

Aussi, pour être performant, un salarié doit s’équiper à domicile afin de travailler dans les meilleures conditions : disposer d’une pièce calme, avec un poste de travail organisé, et une connexion internet performante.

Ne perdons pas de vue que le bénéfice du télétravail n’est qu’un potentiel. Certains salariés ont été marginalisés et désinvestis face à la tâche. Cet angle mort doit conduire les managers à repenser leur rôle pour apporter davantage de flexibilité dans l’organisation quotidienne. En ce sens, l’émergence du télétravail ne doit pas s’accompagner d’une multiplication des structures d’encadrement, au risque de noyer les entreprises dans la complexité.

L’avenir se situera sans doute dans une solution hybride entre le travail au bureau et à distance.

Ainsi, pour un travailleur indépendant, le télétravail présente moins d’inconvénients : libre de s’organiser comme il l’entend, il possède déjà toute la flexibilité requise ! Aussi, avoir recours aux services d’une société de domiciliation est un moyen concret pour protéger sa vie privée, se délester des tâches à faible valeur ajoutée, et faire des économies d’impôts !

En effet, les sociétés de domiciliation fournissent un siège social ainsi qu'une adresse postale, commerciale et administrative à leurs clients. Elles vous permettent de bénéficier d’une adresse de siège social située dans les quartiers les plus valorisés des grandes métropoles françaises, tout en protégeant celle de votre domicile personnel. Ainsi, vous écartez le risque de voir un client sonner à votre porte un samedi matin, en présence de toute votre famille !

Elles permettent aussi de bénéficier de nombreux services destinés à alléger votre quotidien : standard téléphonique, assistance juridique et administrative, location de salles de réunion, etc. ! Enfin, le montant de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) dépend de l’adresse de votre siège social. Il est possible de le choisir stratégiquement afin de cibler des communes proposant des exonérations partielles ou totales de CFE (ZFU, BER et ZFU-TE).

Enfin, un siège social proche de vos clients cibles permet d’améliorer votre référencement naturel SEO dans les moteurs de recherche, et contribue à augmenter votre visibilité en ligne !

Grâce à SeDomicilier, obtenez votre attestation de domiciliation en moins de 5 minutes, au cours d’un processus 100% en ligne. En plus, tous vos services sont ensuite disponibles dans un bureau virtuel personnalisé et sécurisé !