Entre le chauffage, l’éclairage du bureau, l’ordinateur qui charge et l’imprimante qui fonctionne toute la journée, la facture peut vite grimper. Bien heureusement, il existe des solutions !

Pour cela, voici les 5 réflexes à adopter pour diminuer sa consommation d’énergie en télétravail.

Le télétravail est agréable pour la qualité de vie mais il est important de faire attention à ne pas faire augmenter la facture.

Surveiller la consommation de vos outils de travail

Saviez-vous qu’un ordinateur fixe consomme environ 1,6 kWh pour une utilisation de 8 heures par jour ? En fonction de votre fournisseur d’énergie, cela représente environ 1,25 € par semaine. Rien d’affolant avec ce montant, mais vous pouvez tout de même faire de petites économies. Quelques gestes suffisent :

  • Préférez l’utilisation d’un ordinateur portable ou d’une tablette, beaucoup moins énergivores qu’un ordinateur fixe ;
  • Débranchez votre ordinateur portable dès qu’il est entièrement chargé ;
  • Réduisez la luminosité de votre ordinateur pour diminuer sa consommation tout en soulageant vos yeux ;
  • Éteignez votre ordinateur quand vous avez terminé de travailler et ne le laissez pas en veille (il continue de consommer jusqu’à 5 Wh) ;
  • Utilisez le mode “économie d’énergie” ;
  • Désactivez les options qui ne vous servent pas comme le Wifi, le Bluetooth ou le GPS ;
  • Allumez votre imprimante uniquement lorsque vous en avez besoin.

Privilégier la lumière naturelle

Pour être productif, il est important d’avoir un bon éclairage. C’est plus agréable, et c’est meilleur pour le moral ! Afin de limiter au maximum l’éclairage artificiel, il est conseillé d’installer son bureau dans une pièce bien éclairée et d’éviter de le placer dos à la lumière.

Si vous n’avez pas cette possibilité, pensez simplement à utiliser des ampoules LED. Celles-ci consomment 5 fois moins d’énergie que des ampoules classiques, et leur durée de vie est beaucoup plus élevée (environ 40 000 heures).

Les plus chanceux d’entre vous pourront également s’installer dans leur jardin ou sur leur terrasse.

L’éclairage est gratuit, vous prenez l’air et travaillez avec le chant des oiseaux. Un des avantages du télétravail !

Changer de fournisseur d’énergie

Un changement de fournisseur est souvent nécessaire pour réduire ses factures d’énergie. Eh oui, les tarifs varient d’un fournisseur à l’autre. Que ce soit le prix du kWh ou de l’abonnement, les différences sont loin d’être négligeables. Les fournisseurs historiques comme EDF ou Engie proposent notamment des tarifs réglementés en augmentation constante.

Mais depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les fournisseurs alternatifs leur font de l’ombre. Les tarifs sont souvent plus intéressants : prix fixe, tarif indexé avec réduction sur le prix du kWh, abonnement heures pleines/heures creuses moins cher…

Il est important de comparer toutes ses offres pour trouver celle qui vous correspond le plus. Si vous êtes perdu, le site Hello Watt vous aidera à y voir plus clair. Des conseillers en énergie peuvent également répondre à toutes vos questions !

Ne pas surchauffer son logement

En été, vous n’aurez pas ce problème. Mais attention avec la clim ! Elle est également très énergivore en électricité. Pendant l’hiver, essayez de ne pas dépasser les 23° C dans votre bureau. C’est la température idéale quand on reste sans bouger devant son ordinateur.

Dans les pièces de vie, 19° C suffisent amplement. Il vaut mieux mettre un gros pull plutôt que de recevoir une facture d’électricité un peu salée ! Pour conserver la chaleur de votre bureau, pensez à :

  • Fermer les volets pendant la nuit afin de diminuer les déperditions de chaleur ;
  • Placer votre bureau près d’une fenêtre ensoleillée ;
  • Éteindre les radiateurs lorsque vous aérez la pièce.

Réduire son impact numérique

Le télétravail n’entraîne pas seulement une hausse de la consommation en énergie. Il contribue aussi nettement à la pollution numérique. Avec l’usage d’Internet, on a tendance à minimiser l’impact environnemental.

Mais pourtant, les émissions de carbone liées au stockage des données sont considérables. Pour les réduire, vous pouvez par exemple :

  • Faire du tri dans votre boîte mail en vidant votre corbeille, en supprimant les spams et en vous désabonnant des newsletters que vous ne lisez pas ;
  • Utiliser un moteur de recherche plus écologique comme Ecosia ou Lilo ;
  • Fermer les onglets lorsque vous avez terminé votre recherche ;
  • Compresser les pièces jointes envoyées par e-mail ;
  • Mettre les pages web les plus consultées en favoris pour éviter de saisir l’URL à chaque fois ;
  • Avoir une utilisation raisonnable du streaming ;
  • Privilégier le Wifi plutôt que le réseau 4G qui a un coût énergétique beaucoup plus élevé.