Comment choisir son siège social ?

Par Maeva Girardot - 09/02/2018

Choisisez votre siège social ! 

Quelle que soit sa forme juridique, toute société se doit d’avoir un siège social. Cette adresse ne doit pas être négligée puisqu’elle reflètera l’image de l’entreprise.

En effet, l’adresse de domiciliation apparaitra sur l’ensemble des documents administratifs de la structure, et sera également déterminante en ce qui concerne les formalités légales en cas de modification statutaire. Aussi, la nationalité de l’entreprise sera définie par cette adresse, et en découlera le droit qui lui est applicable.

C’est pourquoi il est essentiel de prendre sérieusement en considération cette question, et réfléchir aux différentes solutions envisageables pour sa société.

Alors comment faire un choix optimal pour son siège social ?

Sommaire

1- Choix du siège social pour les sociétés
2- Choix du siège social pour les auto-entrepreneurs
3- Conclusion

Dossier : comment choisir son siège social

Choix du siège social pour les sociétés

Les sociétés ont le choix entre trois types de domiciliation pour établir leur siège social :

En théorie, rien ne peut empêcher le représentant légal d’une société d’opter pour une domiciliation à son domicile personnel. Un cas à part : si une interdiction contractuelle l’indique dans le bail locatif. Si le concerné souhaite tout de même y domicilier sa société, un recommandé devra être envoyé au bailleur pour avertir le propriétaire de cette volonté.

En ce qui concerne les deux autres solutions, il est pertinent de les comparer pour avoir un aperçu concret de ce qu’elles ont à offrir. En optant pour une domiciliation dans un local commercial, le représentant légal a le choix de la zone géographique et du local en lui-même.

Cette indépendance totale est un atout intéressant mais il n’est pas à moindre coût. En effet, une location voire un achat de local engendre des coûts conséquents, d’autant plus si le concerné souhaite fixer sa structure dans un quartier réputé. Cette part de budget à allouer peut avoir des incidences, surtout en début d’activité.

La domiciliation commerciale peut ainsi être une alternative intéressante au bail commercial

Le principe ? Obtenir une adresse de siège social dans un quartier prestigieux sans en subir les conséquences tarifaires.

Le représentant légal peut, en contrepartie d’un abonnement mensuel ou annuel, disposer d’une adresse administrative accompagnée de services sur-mesure, tels qu’un standard téléphonique, une gestion personnalisée du courrier, l’accès à des salles de réunion ou encore une aide à la comptabilité.

Il s’agit d’un excellent moyen de faire des économies tout en profitant d’une belle visibilité et d'une gestion quotidienne des tâches chronophages.

Choix du siège social pour les auto-entrepreneurs

A l'instar des sociétés, les auto-entrepreneurs ont la possibilité de choisir de quelle manière fixer leur siège social. Pour des questions de coûts et de simplicité, il est souvent commun que ces entrepreneurs optent pour leur domicile personnel.

Or, ce soit disant bon sens peut engendrer des soucis de non confidentialité. Effectivement, l’auto-entrepreneur sera tout le long de son activité, confronté à une non séparation de la vie privée et professionnelle, ce qui peut être problématique en cas de litiges avec un client.

C’est pourquoi d’autres alternatives ont été pensées pour ce type de forme juridique ; domiciliation commerciale et espace de coworking. Comme mentionné, la domiciliation commerciale peut, en quelques clics, offrir une adresse de siège social à un auto-entrepreneur.

Très intéressant en termes de tarif avec des abonnement mensuels à partir de 6.49€ par mois, l’économie sera tout autant avantageuse concernant la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises)

Cette taxe soumise aux sociétés, est calculée en fonction de la localisation de la structure

Et il s’avère qu’à Paris, la CFE est une des moins chères de France ! En adoptant une adresse prestigieuse via une domiciliation commerciale, l’entrepreneur a donc tout à gagner.

Mais alors où exercer son activité sans disposer d’un véritable local ? Des espaces dit de coworking existent dans toutes les grandes villes, afin de permettre aux auto-entrepreneurs de travailler dans des open-spaces collaboratifs.

Pour en profiter, il suffit de choisir le temps de présence souhaité, et payer l’abonnement relatif à la prestation soumise. Il s’agit d’un bon compromis puisque l’entrepreneur peut exercer son activité dans un cadre de travail efficace, en disposant de services adaptés comme des imprimantes, salles de bureaux et connexion internet performante.

Il est loin le temps où les auto-entrepreneurs étaient contraints de travailler seul chez eux !

Conclusion

Le choix d’un siège social est une question que chaque entrepreneur doit se poser avec le plus grand sérieux. Cette adresse reflétera l’image de votre entreprise, et aura un véritable poid auprès de vos banquiers, partenaires ou futurs prospects.

Plusieurs solutions sont désormais possible pour exercer son activité sereinement, et sans consacrer une trop grande part de son budget.

Il s’agit d’un choix stratégique important, ne le prenez pas à la légère !

Domiciliez votre entreprise en ligne en moins de 5mn !
Je me domicilie