C’était l’une des mesures phares du Président Macron pour répondre à l’urgence sociale créée par la crise des Gilets jaunes : une personne payée au SMIC verra son revenu mensuel augmenter de 100€.

Comment ?

Via la prime d’activité, en grande partie. Cette allocation bénéficie déjà à près de 5 millions de foyers en 2019, et sa quantité devrait continuer à augmenter. La prime d’activité est une prestation qui offre la possibilité aux travailleurs modestes de recevoir une prime pour compléter leurs revenus.

Son bénéfice et son montant sont conditionnés en fonction des ressources et de la situation familiale du demandeur. Elle a pour objectif d’inciter de nombreux inactifs à exercer ou à retrouver un emploi. Elle complète également les ressources des travailleurs modestes pour soutenir leur pouvoir d’achat.

En 2019, le montant de la prime d’activité sera rehaussé. Découvrons tout ce qu’il faut savoir au sujet de cette aide sociale de plus en plus attractive

Prime d'activité, voici toutes les modalités

Comment accéder à la prime d’activité ?

Les conditions d’attribution de la prime d’activité sont définies dans la loi, et concernent tous les travailleurs, salariés ou non, ainsi que les étudiants percevant un revenu professionnel. Pour percevoir la prime d’activité, il est indispensable de résider en France au moins 6 mois par an.

Si une personne est amenée à résider entre 3 et 6 mois par an à l’étranger, la prime n’est versée que pour les mois passés sur le territoire national.

L’attribution de la prime d’activité dépend aussi de votre niveau de revenus. Une personne ne doit pas toucher plus de 1,5 fois le SMIC, soit 1 723€ net par mois. Dans le cadre d’un couple, les revenus du conjoint, de la conjointe, sont également pris en considération.

Il est possible de cumuler la prime d’activité avec d’autres prestations sociales, telles que les APL par exemple. Cependant, ces APL sont intégrées dans le montant de vos revenus et peuvent donc faire diminuer le montant de la prime d’activité.

Quel est son montant ?

Son montant est variable, et dépend directement de l’ensemble de vos revenus déclarés, ainsi que des revenus de votre éventuel conjoint(e).

Sont pris en compte les revenus d’activité professionnelle et les revenus de remplacement (indemnités chômage, malade, retraites, pensions reçues, etc.) Le calcul de la prime d’activité intègre aussi les autres prestations, aides sociales, pensions de rentes d’invalidité, pensions militaires ou rentes d’accident du travail reçues de l’Etat.

La prime est calculée sur la base de vos déclarations de revenus ces 3 derniers mois pour les étudiants, les salariés et les apprentis.

Il existe un montant forfaitaire de 551,51€ pour une personne seule, qui est ensuite adapté en fonction de tous les paramètres précédemment énoncés.

Pour les apprentis et étudiants, il est indispensable de justifier de revenus supérieurs à 78% du SMIC, soit 1 168€ bruts mensuels. Les gratifications de stage ne sont pas prises en compte. Pour les travailleurs indépendants, il est obligatoire de réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 82 200€ pour les commerçants, 32 900€ pour les professions libérales et 32 900€ pour les artisans

Enfin, il est possible d’obtenir une majoration de son montant si vous êtes un parent isolé avec au moins 1 enfant à charge, ou pour une femme enceinte.

Suite au discours prononcé le 10 décembre 2018 par Emmanuel Macron, la prime d’activité sera revalorisée de 90€ et le montant maximum de la bonification individuelle de la prime est désormais porté à 160,49€.

Le plafond de revenu applicable pour en bénéficier passe de 1,2 SMIC à 1,5 SMIC

En 2019, la prime d'activité augmentera de 90€ par mois, et est élargie à toute personne percevant moins de 1,5 fois le SMIC !

Comment faire une demande pour en bénéficier ?

Les demandes peuvent être adressées en ligne, sur le site de la Caisse des Allocations Familiales. Avant toute demande, il convient de réaliser une simulation pour vérifier votre éligibilité.

La CAF a crée un simulateur accessible ici. Le recours à la procédure de demande en ligne n’est pas obligatoire. Vous pouvez également vous rendre au guichet de votre CAF référente pour effectuer la démarche.

Après réception de votre demande et étude de votre dossier, vous recevrez une réponse de l’administration précisant le montant définitif de votre aide, ainsi que la date du premier versement.

Une personne qui est déjà titulaire du RSA n’a aucune démarche à accomplir

La prime d’activité s’affirme comme une aide de plus en plus prisée des français les plus modestes, et a récemment concentré toutes les attentions du gouvernement pour soutenir le pouvoir d’achat des français.

Sa revalorisation et l’assouplissement des conditions d’octroi de la prime d’activité conduisent de plus en plus de français à formuler une demande auprès de la CAF.