Lorsque l'on est auto-entrepreneur, il y a quelques obligations comptables à respecter.

Auto-entrepreneur : quelles sont vos obligations comptables ?

Le régime de micro-entreprise (ou auto-entrepreneur) est simplifié : contrairement aux entreprises au régime dit « réel », de nombreuses obligations comptables et fiscales n’existent pas (notamment l’édition d’un bilan comptable) !
Fiscalité et imposition
Temps de lecture: 3min
SeDomicilier, leader de la domiciliation en France
Estimer votre projet

Mais il ne faut néanmoins pas oublier les quelques obligations restantes…

dossier : les obligations comptables de l'auto-entrepreneur

Factures

Chaque entrée d’argent doit être justifiée par une facture, peu importe que votre client soit un particulier ou un professionnel. Ce document résumant la prestation réalisée / vendue doit respecter certains codes (titre, numéro, prix…).

Si vos documents doivent respecter une certaine mise en forme, vous n’avez pour autant pas d’obligation sur l’outil utilisé 

Vous êtes donc libre de choisir un logiciel payant, gratuit, en ligne, Word ou Excel ou même sur papier ! Si vous avez peur d’oublier des mentions indispensables à votre document, le plus simple est d’utiliser une solution en ligne. ILoveTax.fr propose une offre gratuite ou des abonnements allant jusqu’à 10€ par mois pour faciliter votre comptabilité.

Dans tous les cas, vous devez conserver une copie numérique de chaque facture (émise et reçue) pendant six ans.

Compte bancaire

Tous les micro-entrepreneurs doivent avoir un compte bancaire dédié à leur activité. Simple compte courant (avec ou sans moyen de paiement) ou compte professionnel, il n’y a pas d’obligation particulière.

L’objectif est simple : séparer votre argent personnel du professionnel.

Livre de recettes

Ici on ne vous impose pas de résumer dans un cahier toutes les recettes de cuisine de votre grand-mère mais bien de noter toutes vos entrées d’argent !

Le plus simple pour ce type de document est de réaliser un tableau avec les colonnes suivantes :

  • Date d’encaissement
  • Nature de l’encaissement (virement, espèces, chèque…)
  • Numéro de la facture correspondante
  • Nom du client
  • Intitulé de la prestation / objet de la facture
  • Montant encaissé

Le livre de recettes est à tenir en complément des factures

Si vous utilisez une solution de facturation en ligne, il peut être directement être édité par le logiciel

Livre d’achats

La tenue d’un livre d’achats concerne uniquement les personnes fournissant le logement ou réalisant de la vente de marchandises, d’objets, fournitures et de denrées à emporter ou consommer sur place.

Le livre d’achats repose sur le même principe que le livre de recettes, sauf qu’il répertorie tous les paiements que vous réalisez !

Chaque paiement doit être noté dans ce fichier et être accompagné d’un justificatif

Le plus simple est de réaliser un tableau avec les colonnes suivantes :

  • Date d’encaissement
  • Nature du paiement (chèque, espèces, virement…)
  • Numéro de l’opération (numéro du chèque, référence du virement)
  • Numéro de la facture
  • Nom du fournisseur
  • Nature de l’achat
  • Montant de la facture

Déclarations de chiffre d’affaires

Dernière obligation et à ne surtout pas oublier : déclarer votre chiffre d’affaires ! Tous les mois (ou trimestres) vous devez déclarer le montant de votre chiffre d’affaires et payer les cotisations sociales.

Les obligations comptables du micro-entrepreneur ne sont donc pas nombreuses ni trop exigeantes en temps mais demandent de la vigilance.

C’est pourquoi nous vous recommandons de mettre à jour ces documents régulièrement et de trouver un outil de facturation adapté à vos besoins.

Rédigé par notre expert La Rédaction
le 11 avril 2018
 Retourner à l'accueil

Articles similaires

Les sociétés de domiciliation proposent parfois aux entrepreneurs un véritable bureau virtuel composé d’une multitude de services.

Gérer son entreprise

Temps de lecture: 3 min

Bureau virtuel : le digital au service des entrepreneurs
Choisir son adresse de domiciliation est la première étape de la création d'entreprise.

Domiciliation

Temps de lecture: 5 min

Comment choisir son adresse de domiciliation ?