Créer un site internet : formalités et obligation

Par Quentin Moyon - 17/04/2018

Créer un site Internet, ça ne s'invente pas ! 

WordPress, SquareSpace, Joomla, Wix…Que de possibilités pour créer son site internet, les français l’ont bien perçu, puisque la création de sites internet et de pages web n’a jamais été aussi élevée !

Il est malgré tout nécessaire de se renseigner un peu avant de créer son site internet car sans les bonnes informations, il y a un risque de passer à côté des obligations et réglementations en vigueur.

Focus sur la création de sites internet, au travers des différentes démarches à suivre pour respecter la réglementation

Sommaire :

1. Les démarches pour créer son site internet

2. Les obligations et la réglementation

Dossier : comment créer votre site internet

Les démarches pour créer son site internet 

Parce que la création d'un site Internet ne s'invente pas, nous vous proposons un petit résumé des différentes démarches et étapes à suivre pour créer un site à la fois pratique et ergonomique mais aussi en règle ! 

Définir son projet et ses objectifs !

Savoir où on veut aller, quel est l'objectif de son projet est un point de départ obligatoire !

Ainsi, rien n'est plus utile que de prendre un peu de temps pour définir ses attentes avant de passer à la partie opérationnelle. Cette étape qui semble en premier lieu chronophage vous permettra en fait de gagner de nombreuses heures dans le processus de construction de de votre projet.

Quelques questions peuvent ainsi être intéressantes à se poser : 

  • Pourquoi est-ce je souhaite développer un site internet ?
  • Quelle serait la valeur ajoutée d'un tel site ?
  • Quel budget puis je consacrer à ce dernier ? 
  • Quel est mon public cible ? 
  • Comment dois-je gérer mon site au quotidien (intéraction avec internautes, mise en ligne de contenus...) ? Ai-je le temps ?
  • Suis-je capable de me lancer seul ? 

Il peut enfin être intéressant de réflechir à la structure de votre site, à son arborescence, afin de vous donner un bon aperçu du rendu final. 

Détermination du nom de domaine

Le nom de domaine correspond à l'adresse web de votre site : le lien entre les internautes et votre plateforme.

La sélection d'un nom de domaine n'est pas si évidente :

  • Il faut que ce dernier soit représentatif de votre activité
  • Qu'il contienne certains mots clés utiles au référencement de votre site
  • Ne soit pas interminable
  • Vérifier que ce dernier n'est pas déjà utilisé par quelqu'un

Une fois votre nom de domaine sélectionné, ne perdez pas de temps : déposez-le auprès de l'AFNIC afin de ne pas vous le faire voler mais surtout, pour accélerer l'accès à votre site (un délai allant de 24h à parfois une semaine peut exister avant l'activation de votre site). Pensez bien à le déclarer auprès de la CNIL mais aussi de la CCI si ce dernier est un site commercial. 

Le choix de l'hébergeur

Une fois créé il est nécessaire de placer votre site sur un serveur. Ce dernier appartenant à un hébergeur, il faut choisir ce dernier avec soins. Son rôle est de s'assurer que votre site soit bien disponible 24h/24, et ce de manière optimale. Il existe différents critères permettant de déterminer l'hébergeur qui vous convient le plus : prix, mémoire, structure du site, pays ciblé...

Le site internet guide hébergeur, comparatif efficace des différents hébergeurs, vous permettra d'y voir plus clair.

Le développement de votre site ! 

Deux possibilités s'offrent à vous pour la réalisation de votre site : 

  • Le faire vous même si vous vous en sentez les capacités : si vous êtes débutant mieux vaut malgré tout suivre une formation. 
  • Confier une telle mission à un prestataire de service professionnel : le gain de temps et la qualité du travail seront certain, mais cela vous coûtera évidement un certain prix. À ce titre, le CCI a mis à disposition des internautes une liste des prestataires du secteur TIC.

Alimenter votre site et développer son attractivité

Une tâche centrale et souvent baclée dans la phase de création d'un site internet, celle du référencement de votre site. Inscrivez-le sur les moteurs de recherches, les annuaires, diffusez-le sur vos réseaux sociaux : mettez-le en avant !

Mais attention : un site qui n'a pas de contenu, même s'il est visible n'en restera pas moins sans fréquentations... Pensez à alimenter votre site régulièrement après sa mise en ligne ! 

Les obligations et la réglementation 

Pour la réalisation d'un site certaines obligations et réglementations sont à respecter. 

À ce titre : 

  • Lors de la constitution d'un site marchand vous êtes pleinement responsable des obligations légales qui incombent à ce dernier, et ce même si la mission est confiée à un prestataire de service. 
  • Il est également nécessaire de veiller au respect des droits d'auteurs lors de l'utilisation d'images, textes, sons ou autres logiciels. Dans ce cas, achetez les droits ou dirigez-vous plutôt vers des contenus dits libres de droit. Il serait dommage de se voir poursuivi pour droit à l'image. 
  • SI votre activité vous entraine à devoir collecter certaines données personnelles de vos visiteurs, il est central de respecter les obligations prévues dans la loi Informatique et Liberté. Il est également nécessaire de faire une déclaration préalable auprès du CNIL pour pouvoir collecter de telles données. Si cela n'est pas fait vous pouvez faire face à des sanctions pénales. De même, la diffusion d'informations relatives à des individus doit avant tout avoir reçu leur accord. 
  • La création d'un site marchand nécessite également le respect des lois relatives aux sites marchand. 
  • La page des mentions légales, définissant notamment le responsable du site, doit être clairement établie. 

Le non respect de l'ensemble de ces règles peut entrainer des sanctions graves. 

En conclusion, il faudra rester vigileant quant aux nouvelles réglementations à venir

Alors que le projet de loi CNIL 3 est en train d'être débattu, des questions se posent autour de l'obligation d'information renforcée, le droit à la récupération de ses données qui est au coeur de l'actualité depuis le scandale Cambridge Analytica et enfin la question de la création ou non d'un abus de position dominante numérique en référence évidement aux GAFA ou GAFAM avec Microsoft. 

Domiciliez votre entreprise en ligne en moins de 5 minutes !
Je me domicilie