Vous vous lancez dans une aventure à la fois familiale et entrepreneuriale ? Vous êtes au bon endroit !

Les entreprises familiales, même si moins nombreuses que par le passé, composent encore un solide socle pour l’économie française avec pas moins de 60 % des entreprises françaises qui sont des entreprises familiales selon l’Institut de l’Entreprise Familiale.

Afin de vous éclairer sur les particularités des entreprises familiales, focus aujourd’hui sur la définition et les caractéristiques de celles-ci

Dossier : définition et particularités des entreprises familiales

Qu’est-ce qu’une entreprise familiale ?

Dans un premier temps, il est nécessaire de commencer par définir ce qu’est une entreprise familiale.

Comme l’explique précisément l’Institute for Family Business, il n’existe pas de véritable définition de ce qu’est concrètement une entreprise familiale. Néanmoins, il précise que de telles entreprises sont reconnaissables au prisme de trois caractéristiques qui leurs sont propres :

  • La structure entrepreneuriale est possédée par une seule et même famille.
  • Cette même famille se trouve impliquée dans la gestion de l’entreprise.
  • L’entreprise voit agir et interagir en son sein plusieurs générations de la famille en question.

C’est ensuite au tour du site internet de The European Family Business d’ajouter que la taille de l’entreprise ne rentre pas en compte pour déterminer le caractère familial d’une entreprise. Ces dernières peuvent être des PME ou bien des multinationales, des entreprises cotées en bourse ou non.

Pour résumer, une entreprise familiale appartient à une famille, qui gère la structure avant de la transmettre à la génération suivante

Quelles sont les formes juridiques autorisées pour créer une entreprise familiale ?

Dans un second temps, il est important de se pencher sur les différentes formes juridiques utilisables pour développer une entreprise familiale.

Il est avant tout nécessaire de préciser que pour être considérée comme une entreprise familiale, une entreprise doit impérativement être composée de plusieurs associés, membres de la même famille. À ce titre, ne peuvent en aucun cas être prises en considération les entreprises individuelles.

Une forme est malgré tout particulièrement appréciée car pleinement adaptée au développement d'une entreprise familiale

Il s'agit d'une forme particulière de SARL, intitulée « SARL de famille ».

Cette structure, évidemment déclinée à partir du modèle de la SARL classique, offre l’opportunité, si les conditions sont réunies, de faire en sorte que l’ensemble des associés de l’entreprise se voient soumis à la fiscalité des sociétés de personnes.

Ceci offre alors la possibilité de voir l’entreprise soumise de manière durable à l’Impôt sur le Revenu (IR) en lieu et place de l’Impôt sur les Sociétés (IS).

Quelles sont les particularités d’une entreprise familiale ?

Il existe des particularités propres à l'entreprise familiale

Celles-ci sont en priorité les suivantes :

  • Du fait du caractère familial de l'entreprise, la stratégie de l'entreprise mais aussi la succession du dirigeant sont déterminées dans le cercle familial.
  • La stratégie de l'entreprise est bien souvent construite sur des projets de moyen ou de long terme facilités par la nature de l'entreprise.
  • Une entreprise familiale se caractérise par une flexibilité importante, des relations durables mais aussi la mise en valeur d'un facteur humain fort.
  • Bien souvent, ces entreprises s'avèrent plus pérennes que les entreprises non familiales.

En conclusion, le modèle de l'entreprise familiale reste encore aujourd'hui en France une vraie possibilité pour développer un projet sur le long terme.

Il existe en effet aujourd'hui de nombreuses grandes entreprises familiales françaises à l'image de Lactalis, Darty ou encore de Bonduelle.