Quels sont les 5 risques les plus redoutés par les entrepreneurs

Les 5 risques les plus redoutés par les entrepreneurs (et comment les éviter)

Entrepreneuriat
Temps de lecture: 7min
SeDomicilier, leader de la domiciliation en France
Estimer votre projet

Les entrepreneurs voient leurs journées passées à une allure phénoménale et n’ont pas le temps de penser à tout. Pourtant, les indépendants sont bien conscients des risques qu’ils encourent comparés aux salariés. Nous avons regroupé les 5 risques les plus redoutés par les entrepreneurs et comment vous protéger contre ces aléas.

Le baromètre des risques professionnels

Pour son baromètre des risques, Allianz a interrogé plus de 2600 experts, dont des chefs d’entreprise, des assureurs et des courtiers. Le classement regroupe les 10 risques les plus redoutés sur l’année à venir. Voici le top 5 du baromètre des risques professionnels (le total n’est pas égal à 100 %, chaque personne pouvant sélectionner jusqu’à trois risques) :

  1. Les cyberattaques (44 % des votes)
  2. L’interruption d’activité (42 % de votes)
  3. Les catastrophes naturelles (25 % des votes)
  4. Les risques pandémiques (22 % des votes)
  5. Les changements de loi et de régulation (19 % des votes)

 

🛡️ Pour la deuxième fois consécutive, les risques de cyberattaque restent en tête du classement. Pensez donc à vous couvrir contre le piratage informatique avec une assurance cybercriminalité. Elle protège du cyber-rançonnage, permet une intervention rapide par des experts et assure le maintien de chiffre d’affaires en cas de perte.

Le baromètre donne une évolution de la tendance. Mais voici d’autres risques redoutés par les entrepreneurs…

Un arrêt maladie

Une grippe en hiver, une gastro de mi-saison, une fracture du coude ou la Covid-19... Pour un salarié, un rendez-vous chez le médecin et l’arrêt de travail permet de continuer de percevoir ses revenus à partir du 4ᵉ jour (marquant la fin de la période de carence). Pour un entrepreneur, l’arrêt de travail est nécessaire pour être compensé par le régime obligatoire, mais les revenus sont bien en deçà de ce que vous percevez habituellement. Sans parler des projets clients retardés et des factures potentiellement reportées sur le mois suivant si vous ne finissez pas les prestations dans les temps.

Dans des situations plus graves, comme l’invalidité ou le décès de l’entrepreneur, le manque de compensation pour la sécurité financière de la famille est un risque. L’invalidité, même partielle, vous empêche pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois d’effectuer votre activité et donc, de générer des revenus.

L’assurance maintien de salaire (contrat prévoyance)

Heureusement, il existe des solutions appropriées aux indépendants. L’assurance maintien de salaire complète la compensation du régime obligatoire afin que vous puissiez vivre normalement, même lorsque vous êtes en arrêt maladie. Voici comment la prévoyance intervient en fonction de la situation :

  • Dans le cas d’un arrêt maladie, vous percevez une compensation de salaire à partir du 4ᵉ jour.
  • Dans le cas d’une invalidité totale ou partielle, vous percevez des revenus jusqu’à l’âge de la retraite.
  • Dans le cas du décès, votre conjoint perçoit une rente jusqu’à sa retraite et vos enfants sont aidés jusqu’à la fin de leurs études.

 

👉 Vous pouvez découvrir votre compensation de salaire en cas d’arrêt de travail grâce à un simulateur en ligne.

 

Causer des dommages à un client

Même le plus grand expert peut commettre des erreurs. Tous secteurs d’activité confondus. De plus, le dommage causé à un client n’est parfois pas dû à une erreur professionnelle. Par exemple, vous renversez votre café sur l’ordinateur d’un client. Cela arrive à tout le monde, mais l’addition peut vite coûter cher si votre client possédait un MacBook Pro dernière génération, par exemple... Même pas besoin de café ! Si votre client tombe au sein de vos locaux et se blesse, vous êtes responsable.

Souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro)

L’assurance responsabilité civile professionnelle, c’est votre nouveau souffle. La RC Pro couvre tous les dommages causés à une tierce personne, même si ces dégâts viennent de salariés ou stagiaires, pendant vos prestations ou après la livraison de vos produits. Cette assurance comprend :

  • les accidents ayant lieu au sein de vos locaux professionnels ;
  • les dommages causés à l’équipement d’un tiers ;
  • les erreurs professionnelles entraînant une perte financière, un dommage matériel ou corporel.

Sans protection, tous ces dommages peuvent coûter cher à une entreprise. Pour quelques euros par mois, la RC Pro vous protège et vous soulage d’un poids. La responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour les indépendants dans certains secteurs d’activité comme :

  • Le BTP, la construction et l’habitat ;
  • Le transport et l’automobile ;
  • Le bien-être et la santé ;
  • La finance et l’assurance.

Être poursuivi en justice par un client ou un employé

Pour des raisons valables ou non, vos clients ou vos employés peuvent vous poursuivre en justice. Cela survient parfois suite à une collaboration, lors d’un projet ou après la livraison d’un produit ou service. Un litige mal géré est autant une perte de temps que d’argent considérable pour un entrepreneur. Pourtant, un contrat mal rédigé ou un conflit prend potentiellement des proportions que vous n’aviez pas envisagées. Pour ce risque précis, il existe une solution tout aussi précise…

La protection juridique professionnelle

La PJ, c’est un gain de temps considérable : la prise en charge des frais de résolution de litiges et des conseils de juristes pour tous vos projets entrepreneuriaux. Elle vous conseille sur la meilleure stratégie à adopter en cas d’attaque ou de défense. La protection juridique vous accompagne en vous proposant des avocats et juristes spécialisés et fait exécuter la décision de justice via un huissier si nécessaire. Vous bénéficiez aussi de réponses à toutes vos questions par des juristes experts, la résolution des litiges à l’amiable avec l’intervention de médiateurs et la rédaction des contrats grâce au catalogue de contrats types.

Casser son ordinateur

Vous faites chuter votre MacBook, votre ordinateur est volé ou un court-circuit endommage votre matériel ? Ce sont des journées entières perdues ! Si vous avez assez de trésorerie pour en racheter un dans la journée, c’est un trou dans les comptes. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de repousser certains projets et toute votre activité se retrouve mise à mal.

L’assurance matériel informatique

L’assurance matériel informatique protège tout votre matériel, où qu’il soit, en cas de casse ou de vol. Selon les assurances, vous êtes remboursé à neuf pendant 2 ou 5 ans. Cette protection comprend vos ordinateurs, écrans, serveurs, imprimantes, tablettes, systèmes de télésurveillance, etc. Une protection pour garder votre trésorerie saine, même en cas de pépin !

Rédigé par notre expert La Rédaction
le 9 juin 2022
 Retourner à l'accueil

Nos adresses de domiciliation à Paris

Votre siège social dans le plus beau quartier de Paris.
Paris 1 - Saint-Honoré
229 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
À partir de
24,00 €/mois
Voir
Paris une ville dynamique ayant un impact positif sur votre entreprise
Paris 8 - Boétie
128 Rue La Boétie, 75008 Paris
À partir de
24,00 €/mois
Voir
La domiciliation de votre entreprise sur les Champs-Élysées
Paris 8 - Champs-Élysées
66 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris
À partir de
29,00 €/mois
Voir