Vous êtes un créateur d'entreprise ? Le CFE sera un de vos principaux interlocuteurs.

Le CFE est l'acronyme relatif au Centre de Formalités des Entreprises.

Le CFE a pour objectif d'accompagner les entrepreneurs afin de rendre plus facile la réalisation de l'ensemble des démarches administratives nécessaires à la constitution d'une entreprise.

Il est malgré tout nécessaire de préciser le rôle de cette institution.

Focus aujourd'hui sur le rôle du CFE !

Dossier : le rôle du CFE, centre de formalités des entreprises

Le rôle informatif du CFE 

Dans un premier temps, il est nécessaire d'aborder le rôle informatif du CFE.

En effet ce dernier agit en tant que guichet unique des modalités officielles

En plus de pouvoir vous accompagner lors de la création de votre structure, celui-ci agit comme un interlocuteur gouvernemental fiable où de nombreuses informations se retrouvent centralisées.

De ce fait c'est au CFE que revient la tâche de transmettre aux différentes institutions concernées (Greffe, INSEE, CRAM, URSSAF...) toutes les informations les concernant lors de la création de votre entreprise.

C'est finalement un interlocuteur unique qui permet de centraliser l'intégralité des démarches d'immatriculation d'une société et ainsi de faciliter la vie des entrepreneurs.

Un rôle d’accompagnement et de suivi lors de la création d’entreprise

Dans un second temps, le CFE, à un rôle d'accompagnement des entrepreneurs lors de la création de leur entreprise.

Ce dernier intervient dès la constitution d'une société et continue à accompagner le porteur de projet au travers de toutes les étapes de la création.

Cet accompagnement se retrouve lors de l'ensemble des périodes importantes d'une entreprise

Le CFE c'est en effet un lieu où il est possible de souscrire aux déclarations relatives :

À quel CFE s’adresser : géographiquement et selon le type d’activité ? 

Pour finir, il existe différents CFE

Celui qui sera votre interlocuteur privilégié dépend de deux critères :

  • La forme juridique de cette dernière
  • Le secteur d’activité de la structure que vous allez développer (artisanale, commerciale, agricole, libérale…)
    • Si votre activité est commerciale, il vous faudra vous adresser à la Chambre de Commerce et d'Industrie
    • Si votre activité est libérale, il vous faudra vous adresser au Greffe du Tribunal de Commerce
    • Si votre activité est artisanale, il vous faudra vous adresser à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat
    • Si votre activité est agricole, il vous faudra vous adresser à la Chambre d'Agriculture
    • Si votre activité est liée à la batellerie, il vous faudra vous adresser à la Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale
    • Si votre activité est libérale et que vous l'exercez en solitaire, il vous faudra vous adresser à l'URSSAF

En plus de cela il est également nécessaire de s'adresser au CFE de son département, du fait de la compétence territoriale dont disposent ces entités.

En conclusion, il est véritablement primordial de conserver de bonnes relations avec le CFE, ce dernier étant un interlocuteur de premier plan pour mener à bien un projet entrepreneurial.