profession-libérale-le-guide

Exercer votre profession en libéral : tout savoir

Les professions libérales séduisent bon nombre de personnes ces dernières années. Elles offrent à ceux qui souhaitent travailler à leur propre compte la possibilité de vivre une aventure formidable. Pour profiter des avantages de ce mode de travail, une bonne organisation s'avère indispensable. On fait le point sur ce qu'il faut savoir pour exercer votre profession libérale.
Entrepreneuriat
Temps de lecture: 6min
SeDomicilier, leader de la domiciliation en France
Estimer votre projet

 

Quelle catégorie de professions libérales dans votre activité ?

Les professions libérales désignent des activités professionnelles où vous travaillez sous votre propre responsabilité. Vous exercez à titre habituel de manière indépendante votre métier dans l'intérêt de vos clients ou du public. Si vous êtes un professionnel libéral, vous fournissez essentiellement des prestations de nature intellectuelle, juridique, technique ou médicale.

Les professions libérales réglementées

Les professions libérales réglementées sont régies par un cadre juridique particulier. La loi définit les conditions d'accès et d'exercice de ces métiers libéraux. Elle en fixe les règles déontologiques et donne le pouvoir aux instances professionnelles (chambre, syndicat ou ordre) de veiller à leur respect strict. À titre illustratif, les infirmiers, les avocats ou encore les architectes appartiennent à cette catégorie.

Les professions libérales non réglementées

Activités non commerciales, artisanales ou agricoles, les professions libérales non réglementées ne sont pas encadrées par une organisation propre. Le dessinateur, le médium, le concepteur de site ou encore le traducteur sont quelques exemples de professionnels libéraux non réglementés.

Quel statut juridique pour exercer une profession libérale ?

Si vous souhaitez exercer en libéral, choisir le statut juridique est une étape importante. La forme définie aura des répercussions d'ordre légal, fiscal ou social sur votre activité. Vous pouvez exercer votre profession libérale en entreprise individuelle ou en société selon votre situation.

L'entreprise individuelle

Une grande partie des professionnels libéraux exercent sous le statut d'entreprise individuelle. Cette forme juridique est à privilégier pour un entrepreneur qui ne travaille pas en équipe. La création d'une entreprise individuelle pour exercer votre profession en libéral est plus légère, plus rapide. Il faut toutefois noter qu'en cas de problèmes financiers, votre patrimoine personnel est engagé.

Le statut de société civile de moyens

La société civile de moyens est destinée aux professions libérales dont l'activité repose sur la fourniture de moyens. Elle a pour objectif de faciliter la tâche à ses membres. Cette formule est à privilégier si vous souhaitez vous associer à d'autres personnes. Elle vous permet de fusionner vos ressources matérielles avec celles d'autres indépendants (deux au minimum, morale ou physique) pour alléger les coûts.

La société civile professionnelle

C'est l'une des formes juridiques que vous pouvez adopter pour exercer une profession libérale à deux ou plus. La société civile professionnelle (SCP) vous permet de vous associer avec d'autres personnes pour exercer en commun votre profession libérale de type réglementé. Cette forme juridique obéit à une réglementation dont l'application peut varier d'un domaine d'activité à un autre.

Pour quel régime fiscal et social opter ?

Pour créer une entreprise et exercer votre profession en libéral, vous aurez à définir votre régime d'imposition. Pour l'exercice d'une profession libérale en entreprise individuelle, vous avez le choix entre le mode micro-BNC et le régime classique ou la déclaration contrôlée. Pour bénéficier de la fiscalité micro-BNC, la somme de vos recettes encaissées ne doit pas dépasser 72 600 euros. Si votre chiffre d'affaires excède cette limite, choisissez le régime de la déclaration contrôlé.

Si vous êtes un professionnel libéral en société, vous avez le choix entre le régime réel ou simplifié. Le mode réel est adopté par les entreprises qui présentent un chiffre d'affaires annuel supérieur à 247 000 euros. En dessous de ce seuil, vous pouvez choisir le régime simplifié.

Pourquoi domicilier votre activité libérale ?

Pour exercer une profession libérale, il est obligatoire de choisir l'adresse administrative de votre siège social. Vous avez la possibilité de domicilier votre entreprise dans un lieu différent de l'endroit où vous effectuez vos travaux. Vous pouvez choisir une adresse administrative qui se trouve à Paris tout en exerçant votre activité dans une autre région.

Pour domicilier votre entreprise, vous pouvez choisir votre appartement si aucune disposition légale ne s'y oppose. Un local commercial, une pépinière d'entreprise, un local à usage mixte sont d'autres options qui s'offrent à vous. Le choix du siège social de votre entreprise est une étape importante. Le nom de l'adresse défini figurera sur tous vos documents administratifs. Il détermine par exemple le CFE (Centre de formalités des entreprises) auquel vous aurez à adresser vos documents. N'hésitez pas à demander conseil à Sedomicilier pour choisir l'adresse de votre entreprise.

Quelles formalités d'immatriculation effectuer pour votre entreprise libérale ?

Pour finaliser la création de votre entreprise, il existe un certain nombre de formalités à remplir en amont. Il s'agit de :

  • la rédaction des statuts,
  • le dépôt du capital social,
  • la publication au journal des annonces légales,
  • la demande d'immatriculation au CFE.

La déclaration de votre activité libérale doit se faire huit jours au maximum après votre inscription à l'ordre professionnel. Si vous exercez une profession libérale non réglementée, vous pouvez effectuer la déclaration au début de votre activité. Votre immatriculation au CFE est confirmée par la délivrance d'un récépissé. Vous pourrez dès lors exercer en tant que professionnel libéral.

Rédigé par notre expert La rédaction
le 3 janvier 2023

Comment trouver des partenaires fiables pour une profession libérale en société ?

Pour trouver de bons alliés afin d'exercer en libéral, tenez compte de trois points clés.

  • Étudiez la personnalité de votre futur partenaire

    1. Étudiez la personnalité de votre futur partenaire

    Vous devez étudier la personnalité de votre associé. Ceci vous permet de savoir s'il est apte à travailler en équipe, est engagé et rigoureux dans l'exercice de son travail.

  • Effectuez une sélection rigoureuse

    2. Effectuez une sélection rigoureuse

    Vous ne devez pas vous associer aux premiers venus pour exercer une profession libérale. Il est important de choisir les partenaires compétents et expérimentés pour faire avancer votre entreprise.

  • N'hésitez pas à faire des enquêtes sur votre futur partenaire

    3. N'hésitez pas à faire des enquêtes sur votre futur partenaire

    Pour réussir, vous devez travailler avec des associés qui ont une bonne moralité. Mener une enquête vous permet d'avoir des renseignements sur votre partenaire pour un examen approfondi.

1 sur 3
 Retourner à l'accueil

Questions fréquentes

Quelle est la rémunération de l'exercice d'une profession libérale ?
Picto croix
Tout dépend le secteur dans lequel vous évoluez. Selon des chiffres donnés par l'INSEE, une personne travaillant dans le domaine juridique en libéral toucherait 8580 euros par mois, tandis qu'un professionnel de la santé gagnerait quant à lui 5700 euros. Pour un enseignant libéral, la somme serait elle de seulement 1580 euros.
Comment financer la création de son entreprise pour exercer en libéral ?
Picto croix
L'aide à la reprise ou à la création d'entreprise (Arce), l'aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (Accre) et le prêt à la création d'entreprise sont des sources de financement de votre projet.
Pourquoi exercer une profession libérale ?
Picto croix
Travailler en indépendant permet d'exercer selon ses propres règles et d'organiser le temps à sa guise. Vous ne rendez plus de compte à un patron. Les bénéfices de votre travail vous reviennent entièrement.

Nos adresses de domiciliation à Paris