Le top des secteurs les plus porteurs d’ici 2020

Par Quentin Moyon - 21/05/2018

Focus sur les secteurs porteurs d'ici 2020 !

Entrepreneurs, auto-entrepreneurs, salariés en quête de réponses sur la situation de l’emploi d’ici à 2020 ? Cet article est fait pour vous !

À la vision des premiers chiffres donnés par l’INSEE, la situation semble être positive. Alors que l’emploi salarié a progressé de 1,1% en France au cours de l’année précédente et que l’économie française a créé au total 268 800 nouveaux postes de salariés, on observe des progrès constants.

Le secteur privé, qui lui avait détruit de nombreux postes entre 2011 et 2014, présente un bilan très positif entrainant un recul du chômage de 1,1 point par rapport à 2016 laissant la France en situation de « créations nettes d’emploi » et ce pour une période allant jusqu’à 11 trimestres de suite.

Mais cette dynamique positive s’adresse-t-elle à tous les secteurs ? Quels sont les secteurs qui s’en sortent le mieux ?

Focus aujourd’hui sur les 5 secteurs les plus porteurs de l’économie française aujourd’hui, et jusqu’à 2020 !

Sommaire :

1. Le service à la personne

2. L'éducation

3. La santé

4. L’informatique et les nouvelles technologies

5. Les métiers de l’environnement

Dossier : quels sont les secteurs porteurs de l'économie française

Le service à la personne

C’est en premier lieu le secteur du service à la personne qui se verra en tête des secteurs les plus porteurs d’ici 2020.

C’est notamment l’impact du « Papy-Boom » et le départ à la retraite de 8 millions de travailleurs français, qui tend à libérer des postes dans le secteur du service à la personne.

À ce titre plusieurs professions seront notamment bien représentées dans les remplacements de départ à la retraite :

  • Les agents d’entretien : selon le Centre d’Informations et de Documentation Jeunesse ou CIDJ, près de 375 000 postes seront à pourvoir dans ce domaine d’ici à 2020.
  • Les aides à domicile : ce sont aussi environ 159 000 nouveaux postes qui se libèreront pour les futurs aides à domicile.

Le secteur tertiaire semble être véritablement porteur aujourd’hui en France

L’éducation

Le second secteur extrêmement porteur est en ce moment au cœur des conflits. Il s’agit bien évidement de celui de l’éducation.

Avec des classes qui ne cessent de s’agrandir, avec le départ en retraites de nombreux enseignants non remplacés, la tendance devrait d’ici 2020 se renverser.

Ainsi, on parle de pratiquement 300 000 postes qui devraient être créés dans les années à venir.

La Santé

En troisième position, on retrouve logiquement les métiers de la santé.

Là encore, avec la disparition profonde des médecins de campagne et la prolifération des déserts médicaux, mais aussi la réduction constante des effectifs para-médicaux, le secteur peut sembler être difficulté.

La demande de professionnels est pourtant importante et devrait déboucher sur la création de pas moins de 600 000 nouveaux postes d’ici à 2020, les médecins en tête, devant les infirmières, les aides-soignantes et les auxiliaires de puériculture.

L’informatique et les nouvelles technologies

C’est évidement la star des secteurs porteurs : l’informatique.

Que l’on parle d’informaticiens, d’analyste de données ou de professionnels du big data, de Community managers ou encore des spécialistes du marketing en ligne, les variantes des professions en ligne sont infinies.

Ces métiers sont selon le CIDJ « les métiers les plus en vue »

La prolifération de la robotique et des nouvelles technologies va également tendre à entrainer l’ouverture de nouveaux postes à l’attention des catégories professionnelles les plus qualifiées.

Les métiers de l’environnement

Pour finir, on ne peut clôturer ce dossier sans mentionner les professions liées au secteur environnemental. Véritable enjeu planétaire, l’urgence environnementale ne devrait que croître d’ici à 2020, en même temps que la prise de conscience de celle-ci.

C’est pour faire face à ce « timing » de plus en plus serré que ce secteur va devenir extrêmement dynamique et porteur dans les prochaines années

De ce fait, près de 450 000 emplois devraient être créés que ce soit dans la gestion des déchets ou bien dans les énergies renouvelables.

En conclusion, la tendance générale de création d’emploi est plutôt positive et tendrait à justifier d’une vraie relance.

Domiciliez votre entreprise en ligne en moins de 5 minutes !
Je me domicilie