Malgré la crise économique, les velléités entrepreneuriales des jeunes (et des moins jeunes) ne tarissent pas ! En effet, d’après le Journal du Net, 48% des français ayant déjà créé une entreprise avant la crise du Covid-19 disent vouloir redoubler d’efforts pour la faire prospérer. 43% des sondés expliquent que leur volonté de s’en sortir par eux-mêmes est plus forte que par le passé.

La crise économique du Covid-19 apporte également son lot d’opportunités dans de nombreux secteurs, car elle permet de mieux cerner les plus porteurs à moyen et long terme.

Parce que le malheur des uns fait aussi le bonheur des autres, il sera possible d’acquérir des fonds de commerce ou du matériel à bas coût, et de saisir de multiples occasions de faire de bonnes affaires.

Découvrons ensemble tous les secteurs porteurs à connaître pour entreprendre en 2021 !

Quels sont les marchés porteurs à connaître pour entreprendre en 2021 ?

La deeptech : une tendance de fond qui ne tarit pas !

Nouvel eldorado des entrepreneurs, la deeptech désigne l’ensemble des innovations disruptives ayant pour ambition de repousser les frontières technologiques existantes.

La France figure parmi les marchés les plus dynamiques dans ce domaine.

61% des investisseurs mondiaux dans la deeptech estiment que l’Hexagone figure parmi les 5 pays dans lesquels il fait bon entreprendre en 2020, d’après une étude menée par BPI France.

La deeptech revêt un enjeu stratégique de grande importance car son rôle est précisément de créer toutes les grandes innovations de demain qui n’ont pas encore vu le jour.

Parmi les entreprises en pointe dans ce domaine, nous pouvons citer ThrustMe (satellites), Micropep Technologies (biostimulants et herbicides naturels), Quandela (intelligence artificielle), Cryptonext Security (calcul quantique et cryptographie).

L’écologie : une thématique d’avenir plébiscitée par les consommateurs

L’écologie n’est pas un secteur d’activité à proprement parler, mais plutôt une thématique business parmi les plus porteuses dans les années à venir. En effet, tous les projets écologiquement responsables ou en lien avec l’ESS (l’Économie Sociale et Solidaire) ont le vent en poupe.

Nombreuses sont les entrepreneurs impliqués dans la RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) pour aider toutes les entreprises à faire des progrès dans ce domaine.

La santé et le bien-être

Il s’agit probablement de l’un des grands enseignements de la crise du Covid-19 : rien n’est plus précieux qu’être en bonne santé.

Ce marché affiche une croissance annuelle dynamique d’environ 7%.

Les français augmentent chaque année leur budget bien-être, tandis que les entreprises investissent également pour améliorer celui de leurs salariés.

La télémédecine est également en plein essor, et repose sur des innovations technologiques en cours de développement. Le marché des cosmétiques bio affiche également un taux de croissance attractif.

Par exemple, des entreprises comme Zenest proposent des prestations de bien-être directement dans les locaux des entreprises (massages, soins, etc.)

Le statut micro-entrepreneur et les services en ligne à distance

De nombreux entrepreneurs tirent profit de la digitalisation accélérée des entreprises pour proposer leurs services en tant que freelance dans le domaine du numérique.

Par exemple, il peut s’agir de développeurs informatiques, de rédacteurs web, de community managers, de traducteurs, de graphistes, de webmasters, de spécialistes content marketing, etc.

Dans l’ensemble, il s’agit principalement d’externaliser les fonctions supports pour réduire les coûts d’une entreprise tout en profitant des outils de communication à distance.

Influenceur : une mode qui se confirme et s’amplifie

De nombreux jeunes entrepreneurs décident de créer une agence de marketing spécialisée dans l’influence sur le web. Ce secteur prend de l’ampleur et devient rapidement rentable pour les marques, comme pour les entrepreneurs.

D’après une étude publiée par Reach, chaque euro investi dans l’influence en ligne en rapporte 9 à l’entreprise !

Il est possible de devenir vous-même influenceur (mais cela n’est pas donné à tout le monde), ou de créer une agence qui propose les services d’autres influenceurs à des entreprises tierces.

Entreprendre en 2021 est possible, à condition de cibler les marchés qui demeurent en croissance. Croiser plusieurs de ces marchés au sein du même projet est probablement la meilleure façon de bâtir la recette gagnante !